Super-héros made in France -no 56k-

Les comics de chez Dark Horse, Image, Top Cow, Milestone... et même les super-héros à la franco-belge...

Modérateurs: SuperBat, Hadès, Capitaine Albator, Superman, Benco

Messagede Hellboy » Lun 02 Juin 2008, 13:19

Parmi les super héros made in France, n'oublions pas Plageman (l'homme plage) créé par l'immense Bouzard et Super Coincoin créé par Vincent Rioult.

Image

Image
_ Hé Bob, regarde, j'ai fait un 64 feuilles !
_ Waaah, super, man.
Extrait de "Comment j'ai trouvé mon pseudo à la Jamaïque" par Clark Kent.
Hellboy
Gardien de l'univers
Avatar de l’utilisateur
Gardien de l'univers
 
Age: 49 ans
Messages: 3915
Inscription: 21 Mai 2006
Localisation: Dans ton lit, beauté
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Les Sup'héros Lug

Messagede zaitchick » Mar 03 Juin 2008, 21:58

Au début des années 80, l'éditeur lyonnais Lug est le premier dans le domaine de l'adaptation de comic-books en France grâce à ses revues Strange, Titans, Spécial Strange, Nova et Spidey (et grâce à sa ligne d'albums consacrés notamment à Spider-Man et aux Quatre Fantastiques.)

Image
Un dessinateur (Mitton ?) présente fièrement les derniers nés des super-héros... Lug.

En mars 1980, dans Strange, une publicité annonce le lancement d'une nouvelle revue consacrée aux super-héros : il s'agit de Mustang qui jusqu'alors publiait des bandes italiennes de Western en format pocket... Pour l'occasion, la publication change de format (24X17cm) et passe en couleurs.

Image
Encart dans Nova, juin 1980, le mois du lancement.

L'éditeur entretient une savante confusion autour de l'origine ces nouveaux personnages - on ne parle pas de super-héros Marvel mais, indistinctement, de super-héros Lug - et les noms des auteurs français sont américanisés : on veut des produits plus américains que nature mais on crée une marque de fabrique avec le terme sup'héros.

Image

Il y a d'abord Mikros, imaginé par Marcel Navarro (Malcom Naughton) et Jean-Yves Mitton (John Milton).

Mike Ross, un athlète doublé d'un scientifique, sa compagne Saltarella et son ami Crabby sont métamorphosés en hybrides d'humains et d'insectes par des extra-terrestres insectoïdes, les Swizz. Mikros connaîtra 71 épisodes, dont 68 réalisés par Jean-Yves Mitton (scénario et dessins) et trois par Jacques Lennoz (Jack Nolez) et André Amouriq (épisodes 15 à 17, Mustang 68 à 70.) Après l'arrêt de la formule Mustang-Sup'héros, Mikros migrera dans Titans. (1)

Photonik de Ciro Tota (Arnt Cyrus Tota), d'après une idée de Marcel Navarro, connaîtra 52 épisodes dont 12 réalisés par Jean-Yves Mitton. Taddeus Tenterhook, un jeune bossu est frappé accidentellement par les radiations d'un appareil expérimental («le Luminotron »). Il peut désormais se changer en homme-lumière. Avec ses deux compagnons, Nazel « double-doc » Ziegel , un vieillard télépathe et télékinésiste, et Tom Pouce, un orphelin qui communique avec les animaux, ils s'opposent au Minotaure, un vilain venu de l'espace. L'affrontement durera douze épisodes. Quelques mois plus tard, Photonik rejoindra Spidey. (2)

Image
Mustang de Nolez (scénario) et Franco Oneta/Frank Onest (dessin) n'aura, lui, que huit épisodes, faute de succès. Grâce à une amulette magique, Ozark, un jeune indien, devient un super-héros. Chevauchant Mustang, il lutte contre le crime avec ses compagnons du Magic Circus. (3) Après un retour sans Mustang dans Zembla, Ozark reparaîtra brièvement dans le pocket Fantask puis à nouveau dans Mustang. (4)

L'aventure des Sup'héros Lug a duré près de dix ans avant de connaître un revival au début des années 2000 (chez Semic puis chez Organic Comix).

(1) Mustang 54 (juin 1980) à 70 (octobre 1981) 1ère série, puis Titans 35 (novembre 1981) à 87 (avril 1986), 2e série. Un album chez Organic Comix en avril 2007, dessins de Reed Man sur scénario de Mitton.
(2)Mustang 54 (juin 1980) à 70 (octobre 1981) 1ère série, puis Spidey 22 (novembre 1981) à 44 (septembre 1983) – sauf Spidey 39 – 2e série, puis Spidey 55 (août 1984) à 58 (novembre 1984), et Spidey (septembre 1986) à 87 (avril 1987), 3e série. Photonik est réapparu dans un épisode de la Fantask Force.
(3)Mustang 54 (juin 1980) à 61 (janvier 1981)
(4) Sur scénario de Jean-Marc Lainé. Seize épisodes dans Fantask, 2e série (cinq numéros de février 2001 à janvier 2002) et Mustang 303 à 313 (2002-2003), Spécial Zembla 175 et Image comics 1 (2003).
Don't break me the Bullock !

Maman ! Je suis de nouveau sur SUPERPUVOIR.COM
zaitchick
Jeune Titan
Avatar de l’utilisateur
Jeune Titan
 
Messages: 152
Inscription: 03 Juin 2005
Localisation: Romagnat (Puy-de-Dôme)
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Messagede Capitaine Albator » Mar 03 Juin 2008, 22:51

Intéressant, comme toujours. Ça m'aura au moins appris certains noms derrière les pseudonymes. :wink:

La suite logique devrait porter sur le Semicverse, mais je ne sais pas si tu comptes l'aborder. C'est vrai que ça s'éloigne un peu des comics à proprement parler (la plupart des personnages trouvant leur origine en petits formats), mais ce serait tout aussi intéressant.

Strangers, Ozark, Wampus, Kabur, Phénix, Homicron, Galton & Trumbo... Ah oui, y'a de quoi faire. A moins que cette partie des PF ne soit pas trop ton rayon...
Mon DeviantART. Mon asso et mes BD
"Les plans les mieux conçus des souris et des hommes souvent ne se réalisent pas" (Robert Burns)
Capitaine Albator
Marshal Law
Avatar de l’utilisateur
Marshal Law
 
Age: 37 ans
Messages: 7531
Inscription: 03 Sep 2005
Localisation: Üger Island
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Messagede Hadès » Mer 04 Juin 2008, 00:04

Ah ça me rappelle d'excellents souvenirs tout ça, merci Zaitchick !

Il me semble que dans les productions Lug, il y avait aussi l'histoire futuriste d'un jeune garçon blond à moitié-cyborg (Epsilon ?) qui passait dans Titans. Je n'ai pas lu beaucoup d'épisodes, mais j'en ai gardé un excellent souvenir aussi. Je pense que c'est aussi de Mitton.
L'union fait la Force #JeSuisBruxelles :Belgique:
Hadès
Dieu des Enfers
Avatar de l’utilisateur
Dieu des Enfers
 
Age: 47 ans
Messages: 6833
Inscription: 29 Mai 2005
Localisation: Bruxelles
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Messagede Hellboy » Mer 04 Juin 2008, 00:13

Hadès a écrit:Il me semble que dans les productions Lug, il y avait aussi l'histoire futuriste d'un jeune garçon blond à moitié-cyborg (Epsilon ?) qui passait dans Titans. Je n'ai pas lu beaucoup d'épisodes, mais j'en ai gardé un excellent souvenir aussi. Je pense que c'est aussi de Mitton.

Oui c'est bien Epsilon qui est une histoire de science fiction reliée de loin à Mikros (un peu comme Batman Beyond et Batman). (quoi ? comment ça mon parallèle est douteux...)
_ Hé Bob, regarde, j'ai fait un 64 feuilles !
_ Waaah, super, man.
Extrait de "Comment j'ai trouvé mon pseudo à la Jamaïque" par Clark Kent.
Hellboy
Gardien de l'univers
Avatar de l’utilisateur
Gardien de l'univers
 
Age: 49 ans
Messages: 3915
Inscription: 21 Mai 2006
Localisation: Dans ton lit, beauté
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Messagede zaitchick » Mer 04 Juin 2008, 09:19

Hellboy a écrit:Oui c'est bien Epsilon qui est une histoire de science fiction reliée de loin à Mikros (un peu comme Batman Beyond et Batman). (quoi ? comment ça mon parallèle est douteux...)

Pas tant que ça en y réfléchissant...

Capitaine Albator a écrit:Intéressant, comme toujours. Ça m'aura au moins appris certains noms derrière les pseudonymes. :wink:

La suite logique devrait porter sur le Semicverse, mais je ne sais pas si tu comptes l'aborder. C'est vrai que ça s'éloigne un peu des comics à proprement parler (la plupart des personnages trouvant leur origine en petits formats), mais ce serait tout aussi intéressant.

Strangers, Ozark, Wampus, Kabur, Phénix, Homicron, Galton & Trumbo... Ah oui, y'a de quoi faire. A moins que cette partie des PF ne soit pas trop ton rayon...

Je comptais détailler un peu la revue...
Don't break me the Bullock !

Maman ! Je suis de nouveau sur SUPERPUVOIR.COM
zaitchick
Jeune Titan
Avatar de l’utilisateur
Jeune Titan
 
Messages: 152
Inscription: 03 Juin 2005
Localisation: Romagnat (Puy-de-Dôme)
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Messagede zaitchick » Mer 04 Juin 2008, 18:12

Ils sont partis !
Les Sup'héros Lug prennent leur envol le 30 juin 1980 :

Image
Envol contrarié par un vice de fabrication : les 8 premières et dernières pages étaient imprimées en double dans un certain nombre d'exemplaires.

Le premier récit met donc en scène Mikros : trois étudiants de Harvard, athlètes accomplis et médaillés, entrent en contact avec une civilisation d'insectes avancée et hostile.

Image
Capturés et rapetissés à la taille des envahisseurs, ils sont transformés en hybrides destinés à mener des hordes d'insectes mutés à l'assaut de l'espèce humaine. L'intervention d'un enfant interrompt la transmutation de nos héros qui s'évadent.

Image

Jean-Yves Mitton est un très grand professionnel. Il travaille notamment sur la série Blek le Roc pour LUG et signe de nombreuses couvertures pour les petits formats de l'éditeur lyonnais.

Dans Mikros, on retrouve à la fois le style dynamique propre aux comic-books et une approche plus franco-belge dans la recherche documentaire pour les décors, les informations à caractère scientifique, etc. Le souci d'éduquer en même temps que de distraire le lecteur en somme.

Mitton expliquait que le choix de trois personnages pour former un groupe de héros avait été inspiré par Blek le Roc, une série qui reposait aussi sur un trio.

Image

Cependant, les personnages et leurs caractéristiques se rapprochent plutôt des Quatre Fantastiques en plus gamins :
- Mikros, le scientifique obnubilé par ses recherches au point de n'avoir aucune vie sociale rappelle Reed Richards,
- Saltarella, l'amoureuse transie et effacée, Sue Storm
- et Big Crabb, la brute gouailleuse, Ben Grimm. Un triangle amoureux vient compléter/compliquer leurs relations.

Les points forts de Mitton reposent sur son graphisme et le rythme qu'il sait impulser à ses histoires, moins sur la définition des caractères de ses personnages et leurs dialogues : les répliques sont grandiloquentes, les sentiments sirupeux et les héros (Mikros et Saltarella surtout) manquent de naturel. Les réparties de Big Crabb viennent contrebalancer avec bonheur les attitudes guindés des jeunes premiers. Par la suite, les personnages seront moins caricaturaux mais tendront quand même à "surjouer"...

(A suivre...)
Don't break me the Bullock !

Maman ! Je suis de nouveau sur SUPERPUVOIR.COM
zaitchick
Jeune Titan
Avatar de l’utilisateur
Jeune Titan
 
Messages: 152
Inscription: 03 Juin 2005
Localisation: Romagnat (Puy-de-Dôme)
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Messagede madedd » Mer 04 Juin 2008, 21:52

J'aimais pas du tout Mikros mais j'aimais bien Photonik...
D'ailleurs petit je croyais que c'étais un héros Marvel...
Pitié, pitié monsieur le chapeau chinois... Cookie contre Rayden dans Mk vs DCU
Tu prends Tante May contre Hulk, ben Tante May, elle t'en fait du carpaccio... le point culture sur les super-héros
madedd
Membre fondateur de la JL
Avatar de l’utilisateur
Membre fondateur de la JL
 
Age: 33 ans
Messages: 2435
Inscription: 14 Oct 2007
Localisation: siège social de la BBG corp
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Mustang (où l'on peut compter sur un vieux cheval de retour)

Messagede zaitchick » Mer 04 Juin 2008, 22:24

Mustang, la série éponyme du magazine, met en scène un jeune indien, Ozark (1), qui se voit confier une amulette par un vieux sorcier mourant, grâce à laquelle il rétablira la justice (ouf !)

Image

La série n'évite pas les clichés misérabilistes sur les Indiens d'Amérique. Ozark doit lutter contre des crapules sorties tout droit de séries B de gangsters des années 30 (impers, chapeaux mous et mitraillettes Thompson à chargeurs-fromages.) Les visages pâles veulent exproprier les Indiens de leurs terres (c'était pas déjà fait ?) mais Ozark trouvera des alliés : un vieux canasson promis à l'abattoir et une joyeuse équipe d'artistes du cirque, le Magi-Circus. D'un coup de baguette magique, pardon, d'amulette, tout le monde se retrouve nanti de super-pouvoirs, correctionne et capture les méchants puis les remet au shérif (malheureusement corrompu : visage pâle langue fourchue !)

Image

Si son style convient aux récits de Zembla, Franco Oneta n'est manifestement pas à l'aise dans le registre super-héros. Il n'est pas aidé par un scénario qui enfile les clichés (sans vraiment faire mouche.) Le récit prend beaucoup trop la tournure d'une histoire enfantine : amulette magique, cheval qui vole et qui parle, cirque (manège ?) enchanté...

Par ailleurs, les lecteurs ont fait un parallèle entre le Magi-Circus et le Cirque du Crime (!) apparu dans Daredevil et ont accusé les auteurs de plagiat (!)

C'est d'autant plus dommage qu'en raison de son titre, cette série aurait dû être la locomotive de la revue...

(1) Le nom du héros provient des monts Ozark qui s'étendent du Missouri au Kansas.

(à suivre...)
Don't break me the Bullock !

Maman ! Je suis de nouveau sur SUPERPUVOIR.COM
zaitchick
Jeune Titan
Avatar de l’utilisateur
Jeune Titan
 
Messages: 152
Inscription: 03 Juin 2005
Localisation: Romagnat (Puy-de-Dôme)
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Que la lumière soit !

Messagede zaitchick » Jeu 05 Juin 2008, 21:23

Image


Photonik
de Ciro Tota est le sleeper de Mustang. En terme de cinéma, un sleeper est un film qui commence lentement puis attire de plus en plus de monde pour devenir un succès. C'est le cas avec cette série qui sera plébiscitée des lecteurs.

Taddeus Tenterhook, un jeune bossu, est frappé accidentellement par les radiations d'un appareil expérimental («le Luminotron »). Il peut désormais se changer en homme-lumière. Avec ses deux compagnons, Nazel « double-doc » Ziegel , un vieillard télépathe et télékinésiste (*), et Tom Pouce, un orphelin qui communique avec les animaux, ils s'opposent au Minotaure, un vilain venu de l'espace.

Ciro Tota est alors un jeune auteur en devenir. Il raconte qu'il travaillait sur Blek le Roc (!) lorsqu'on lui a proposé de plancher sur une série de Super-héros ("vous qui êtes jeune...") (**) Tota s'est inspiré donc du trio de Blek le Roc pour composer son équipe : un adulte, un vieillard, un enfant.

Image

Le premier épisode repose sur une ambiance particulière : à la veille des fêtes de Noël, New-York est plongée dans le noir. C'est le Blackout (***) déclenché par l'entrée dans l'atmosphère du vaisseau-building du Minotaure. Le récit joue sur l'effet d'attente : on assiste à différentes perturbations et aux réactions qu'elles déclenchent avant d'en découvrir l'origine.

L'adulte.
Image
Une séquence réussie : la métamorphose de Taddeus en Photonik...

Le vieillard.
Image

L'enfant.
Image

L'épisode présente l'origine du héros, introduit les différents personnages ainsi que leur antagoniste, le Minotaure et la trame des épisodes à venir.

Fait inhabituel, le super-vilain gagne dès le départ : il ne veut pas conquérir le monde, il prend son contrôle dès le premier épisode grâce à ses ondes "audio-hypnotiques" (sic !) qui lui permettent de faire accepter aux humains sa présence comme un fait normal. Mais il se rend compte que trois "lointains" (****) échappent à son emprise. Il les met donc au défi de l'arrêter. La série contera dès lors la lutte des héros devenus des fugitifs pour renverser le tyran tandis qu'en parallèle le Minotaure tentera de découvrir pourquoi ces trois individus sont réfractaires à son conditionnement.

Image
Une autre idée brillante (!), le phosphène qui est la signature du Minotaure et manifeste le contrôle qu'il a sur chaque être vivant, homme ou animal (ou les deux !) et sur chaque machine.

Sur le plan narratif, la série se distingue par une présentation originale : chaque épisode s'ouvre sur un panel qui résume l'argument de l'épisode, présentant les différents protagonistes et chaque changement de lieu ou chaque coupure temporelle est signalé par un cartouche rectangulaire contenant la reproduction stylisée du masque de Photonik.

Le style de dessin est atypique pour une série de Super-héros. Les personnages de Tota sont fins et élancés (Photonik étant l'exemple extrême), les angles de vue sont variés (Tota joue aussi sur la déformation des images comme vues à travers la focale d'une caméra car il nourrit son inspiration des films et séries télévisées américaines), et il fait un usage original des couleurs en utilisant des aplats aux tons pastels. Il est loin de Mitton qui s'inspire davantage de Buscema et de Kirby.

Enfin, le narrateur s'adresse directement au lecteur pour le faire participer à l'histoire, singeant avec force anglicismes le style hâbleur de Stan Lee dans les comics Marvel.

Image
Le Minotaure - dédicace de Ciro Tota.

Le Minotaure appose sa marque sur la première série : il est l'ennemi exclusif de Photonik durant le premier arc qui s'étendra sur douze numéros (soit une année.) Il a de l'allure : c'est un colosse en armure qui règne sur une armée d'esclaves-androïdes. Il quadrille la planète grâce à un réseau de drones, les guetteurs, qui lui servent de relais pour la téléportation. Lorsqu'il lance aux trousses de Photonik des robots (le Robot-Sonde, le Chasseur-ailé, l'Exécuteur) ou des vilains (le Sagittaire), il les active par un signal lumineux qui est sa signature. Il est le seul vilain imaginé par Tota aussi délibérément ancré dans un univers de science-fiction... Comment ne pas penser à Goldorak lorsqu'on regarde la silhouette imposante et cornue du Minotaure ou ses serviteurs robots ? (*****) Comme les hommes de Véga, il asservit des mondes entiers et oblige leurs habitants à lui servir de mercenaires. Par exemple, le Sagittaire, un centaure, est contraint d'affronter Photonik en échange de la liberté pour son peuple.(******) Il est d'ailleurs l'un des rares esclaves du Minotaure doué d'une conscience propre, ce qui en fait un adversaire d'autant plus déterminé.

La découverte finale du secret du Minotaure est un coup de théâtre qui achève de le rapprocher de son parent télévisuel. Ces douze numéros fertiles en rebondissements sont de très bonne facture et ils contribueront à faire de Photonik l'une des séries-vedettes qui survivra au magazine.


(*) La télékinésie est le pouvoir de déplacer les objets par la pensée.
(**) Rapporté dans l'album Descente aux abysses, éditions Delcourt, 1999. Réédition des épisodes 1 à 4 de la 2e série Photonik (1986)
(***) Panne de courant générale. En 1965, toute la métropole de la côte Est et une partie du Canada fut plongée dans l'obscurité à la suite d'une panne d'origine indéterminée. Tota utilise à son profit un phénomène rapporté par les témoins d'apparition d'O.V.N.I., et évoqué dans le Rencontre du troisième type de S. Spielberg, l'arrêt de tout équipement électrique, et le relie au blackout.
(****) Au lieu d'utiliser le classique "Terrien", le Minotaure et ses esclaves emploient le terme "lointain". Encore un élément original qui singularise la bande. Par ailleurs, le Minotaure jure "par le Palais de Cnossos", une référence à l'époque créto-mycénienne qui précède les âges obscurs (The Dark Ages - XIIe-VIIIe siècles av. J.-C.) et qui connut une civilisation brillante dont la disparition fut attribuée aux "invasions indo-européennes". Si le Minotaure connaît le Palais de Cnossos, est-ce parce qu'il est déjà venu sur Terre ? Est-il responsable de cette régression de la civilisation grecque ?
(*****) D'ailleurs, le commandant du Camp de la Lune Noire se nomme Minos !
(******) Le Sagittaire agit comme Ergastul, l'adversaire de Goldorak dans « Le Mercenaire de l'Oppression » (Goldorak, 2e saison.)Il apparaît dans les épisodes 5 et 6 de Photonik (Mustang 58-59 d'octobre-novembre 1980.)
Don't break me the Bullock !

Maman ! Je suis de nouveau sur SUPERPUVOIR.COM
zaitchick
Jeune Titan
Avatar de l’utilisateur
Jeune Titan
 
Messages: 152
Inscription: 03 Juin 2005
Localisation: Romagnat (Puy-de-Dôme)
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Messagede Benco » Ven 06 Juin 2008, 00:16

Merci, Zaitchik pour ces éclaircissements^^

Quand j'étais petit, l'apparence de Photonik me faisait rêver. Mais malheureusement, je n'ai jamais eu l'occasion de lire une de ses aventures.
Benco
L'homme chocolaté
Avatar de l’utilisateur
L'homme chocolaté
 
Age: 39 ans
Messages: 6946
Inscription: 07 Sep 2005
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Messagede Capitaine Albator » Lun 09 Juin 2008, 22:31

Pour ajouter un complément au travail de Zaitchik, je vais aborder quelques aspects qui n'ont pas été développés.

En premier lieu : qu'est-il advenu de tous ces héros à la fin de leurs transferts dans d'autres magazines ?

-Photonik, après des épisodes signés Jean-Yves Mitton dans Spidey, a eu droit à une réédition en deux albums (1999), contenant chacun 4 épisodes (un trimestriel Photonik est paru en kiosques à partir de mars 2001, avec le même contenu, soit les épisodes 23 à 26 de la première série). Juin 2001 l'a vu faire la couverture de Fantask 3 en compagnie d'Ozark, mais il faudra attendre 2002 pour le voir faire une apparition dans un épisode de la série Fantask Force (signée Reed Man) dans les pages de Spécial Zembla (réédition dans l'album Fantask Force chez Organic Comix). Une reprise de la série par Ciro Tota a été envisagée à une époque, mais rien ne s'est fait.

-Mikros a eu l'honneur de partager la couverture du magazine Marvel avec le Silver Surfer, un dessin inédit de Jean-Yves Mitton lui-même, en décembre 1998, tandis que deux albums parus chez Sang d'encre rééditaient ses aventures. La série a été reprise en 2006 dans les pages de The Atomics (Organic Comix), avec toujours Jean-Yves Mitton au scénario mais avec Reed Man aux dessins. Après des négociations avec plusieurs maisons d'édition, l'album Kaos a finalement vu le jour sur le label Organic Comix. Deux autres albums sont prévus, et Jean-Yves Mitton a également évoqué la possibilité de réaliser un autre album Mikros lui-même en plus de la saga Kaos.

-Ozark, pourtant le personnage le moins populaire, est celui qui est resté le moins longtemps dans les cartons. Il faut savoir que le personnage, contrairement à ses collègues Mikros et Photonik, appartenait à l'éditeur Semic, ce qui a permis à l'équipe de Thierry Mornet de retravailler à sa guise le concept. En 2000, dans les pages de Spécial Zembla, Ozark réapparut dans un épisode inédit de Zembla, introduisant un concept d'univers partagé encore absent de la production française. Ozark fut donc le fer de lance du Semicverse, un univers partagé rassemblant 50 ans de personnages ayant vécu dans les magazines (principalement petits formats) de Lug. Ozark a été repensé dans un style mystico-shamanique et éloigné du super-héroïsme. Ses nouvelles aventures ont d'abord commencé dans Fantask, avant de retrouver leur place dans... Mustang.

Avec tout ce qui est abordé ici, il y a encore de quoi faire pas mal d'articles.
Mon DeviantART. Mon asso et mes BD
"Les plans les mieux conçus des souris et des hommes souvent ne se réalisent pas" (Robert Burns)
Capitaine Albator
Marshal Law
Avatar de l’utilisateur
Marshal Law
 
Age: 37 ans
Messages: 7531
Inscription: 03 Sep 2005
Localisation: Üger Island
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Messagede Hellboy » Lun 09 Juin 2008, 23:00

Capitaine Albator a écrit:Avec tout ce qui est abordé ici, il y a encore de quoi faire pas mal d'articles.

Non mais c'est bon les gars, ça ira là.... merci.... vraiment.....
_ Hé Bob, regarde, j'ai fait un 64 feuilles !
_ Waaah, super, man.
Extrait de "Comment j'ai trouvé mon pseudo à la Jamaïque" par Clark Kent.
Hellboy
Gardien de l'univers
Avatar de l’utilisateur
Gardien de l'univers
 
Age: 49 ans
Messages: 3915
Inscription: 21 Mai 2006
Localisation: Dans ton lit, beauté
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Messagede zaitchick » Lun 09 Juin 2008, 23:11

Juste pour préciser que les scénarii d'Ozark version Sémicverse sont de Jean-Marc Lainé à qui l'on doit aussi la création de Dolores (chasseuse de primes apparue dans les PF) et le scénario des albums de la série Omnopolis (2 tomes parus chez Bamboo : Cercles concentriques et Bibliothèque infinie.)
Don't break me the Bullock !

Maman ! Je suis de nouveau sur SUPERPUVOIR.COM
zaitchick
Jeune Titan
Avatar de l’utilisateur
Jeune Titan
 
Messages: 152
Inscription: 03 Juin 2005
Localisation: Romagnat (Puy-de-Dôme)
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Messagede Capitaine Albator » Mar 10 Juin 2008, 09:52

Ah oui, c'est vrai. Je le savais mais j'ai oublié de le préciser. Côté dessins, c'est plus compliqué car plus varié : si le nouvel Ozark a commencé avec Jean-Jacques Dzialowski (qui a dessiné un arc de Batman sur scénario de Devin Grayson), la suite est signée (entre autres) Chris Malgrain et Frédéric Grivaud.

Faut que je retrouve les autres.
Mon DeviantART. Mon asso et mes BD
"Les plans les mieux conçus des souris et des hommes souvent ne se réalisent pas" (Robert Burns)
Capitaine Albator
Marshal Law
Avatar de l’utilisateur
Marshal Law
 
Age: 37 ans
Messages: 7531
Inscription: 03 Sep 2005
Localisation: Üger Island
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: Super-héros made in France -no 56k-

Messagede Capitaine Albator » Mer 12 Mai 2021, 23:34

Je parcours ce sujet oublié de tous car je voulais voir si les images étaient toujours présentes, et c'est le cas ! Et en plus, 13 ans après, il y a encore des choses à ajouter au sujet, avec toutes les rééditions.
Mon DeviantART. Mon asso et mes BD
"Les plans les mieux conçus des souris et des hommes souvent ne se réalisent pas" (Robert Burns)
Capitaine Albator
Marshal Law
Avatar de l’utilisateur
Marshal Law
 
Age: 37 ans
Messages: 7531
Inscription: 03 Sep 2005
Localisation: Üger Island
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: Super-héros made in France -no 56k-

Messagede Benco » Jeu 13 Mai 2021, 00:07

N'hésite pas ! Par contre, les balises spoiler seront les bienvenues pour les images. ^^
Benco
L'homme chocolaté
Avatar de l’utilisateur
L'homme chocolaté
 
Age: 39 ans
Messages: 6946
Inscription: 07 Sep 2005
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: Super-héros made in France -no 56k-

Messagede Capitaine Albator » Mer 28 Sep 2022, 00:06

Image

En décembre 2020 est paru un beau petit ouvrage sur la genèse de Mustang version Sup'Héros, richement illustré. Il reste la version standard.

https://www.editions-blackandwhite.com/produit/supheros-version-standard/
Mon DeviantART. Mon asso et mes BD
"Les plans les mieux conçus des souris et des hommes souvent ne se réalisent pas" (Robert Burns)
Capitaine Albator
Marshal Law
Avatar de l’utilisateur
Marshal Law
 
Age: 37 ans
Messages: 7531
Inscription: 03 Sep 2005
Localisation: Üger Island
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Précédente

Retourner vers Autres éditions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité